Sapo, le p’tit savon attachant

Beauté  /   /  de Céline Bouchard

Sain et simple, le concept n’est pas innovant mais plutôt attachant. Marseille, ville emblématique du savon aux multiples vertus, inspire plus d’un créatif avec la saponification. Morgane Ruggiu est une maman de trois enfants soucieuse de son environnement. Elle en avait assez de générer autant de déchets plastiques avec une consommation importante de gels douches, parfois aux ingrédients douteux. Sapo est une marque qui revendique le naturel de ses composants. Les savons, simples pains rectangulaires, sont traversés d’un ruban coloré et résistant, qui permet de les suspendre pour qu’ils sèchent après utilisation, qui permet aussi de les différencier. Les savons étant en plus affublés de noms rigolos comme « Gustave se lave », ou « Hercule fait des bulles » en fonction de leur parfum (huiles essentielles de lavande, citron, ou d’huile d’olive), chacun peut vraiment s’approprier et identifier le sien. Morgane a aussi imaginé une petite pochette en tissu recyclé avec une doublure étanche pour balader son savon en week-end (quand l’époque le permet)… on l’appelle la « sapochette ». Il y a aussi de charmants petits gants de toilette fabriqués dans un même esprit.

Tous ces petits effets rétro-rigolos s’achètent en ligne sur www.sapomarseille.fr

photo en une ©www.exaphotographie.com

Vous aimerez aussi

Depuis plusieurs semaines déjà, nos mains, premières victimes de l’effet Covid-19, commencent à...

HouseParty, application gratuite lancée en 2016, révolutionne notre quotidien pendant la pandémie…...

Chef étoilé et aux commandes de toute la restauration de l’Intercontinental Marseille-Hôtel Dieu,...